Le volcan qui affectera le Canada ?

Publié le par Le Face A Face (Hope book)

 

                                                Mont Rainier

 MONT-rainier.jpg

  Il est la menace de l'ouest...il est celui qui va affecter le canada...tres bientôt !!

 

Nous  discutons avec plusieurs guides a ce sujet..Nous et plusieurs voyants sommes très d'accord que le seul gros problème avec notre air très bientôt en Amérique du nord sera principalement lier a ce volcan en attente de la transformation.. Étant donnée que le vent au Canada vient principalement de l'ouest ..Il est celui responsable de 7 jours dans le noir....Notre ciel couvert de suie épaisse....Restez calme....car  tout le monde vont avoir la vision que nous avons aussi ..et tout cela se passera préparé..du moins on espèrent sincèrement .... Voici les informations du volcan .....A+

 

Localisation : Etat de Washington, Etats-Unis (au sud de Vancouver )
Coordonnées : 46,87 N       121,75 W
Altitude : 4 392 m
Description succinte : Stratovolcan actif
Volcan gris

Grimpabilité : Sa hauteur et les conditions climatiques de la région font que l’ascension du Mont Rainier nécessite une bonne connaissance de l’alpinisme glaciaire. Plusieurs milliers de personnes tentent de le gravir chaque année, souvent en guise d’entraînement avant de partir pour d’autres sommets plus élevés comme en Himalaya, mais beaucoup échouent.
For english info...Pour plus d'infos, en anglais, sur les conditions d'accès au volcan, cliquez sur ce lien.
crédit photo : USCB

Au Nord-Ouest des Etats-Unis, dans l’état de Washington, La chaîne des Cascades est une chaîne de montagnes longue de 1100 km résultante de la subduction commencée au Crétacé de la plaque Jean de Fuca sous la plaque américaine. Vieux de 700 000 ans, le Mont Rainier en est le point culminant.
Haut de 4392 mètres et avec une base de près de 250 km², il possède un volcanisme classique de ce contexte géodynamique avec des éruptions souvent violentes séparées par de longues périodes de repos. Autrefois désigné sous les noms « Tacobet, « Tacoma », « Tahoma » par les peuples amérindiens et signifiant «la montagne qui est Dieu » ou bien «lieu où naissent les eaux », il fût rebaptisé par les premiers explorateurs Européens, menés par George Vancouver, qui le découvrirent en 1792. le volcan tire son nom d'un ami de ce dernier également navigateur dans la Royal Navy et portant le nom de Peter Rainie
r

« La montagne » comme on le nomme à Seattle, se présente sous la forme d’un cône massif englacé tout au long de l’année et dépassant de plus de 2 000 m ses proches voisins. En son sommet se trouvent deux cratères entourés de 3 pics : Liberty Cap (4301 m), Point Success (4315 m), et enfin Columbia Crest le point culminant du volcan.

Cette gigantesque masse de roches et de glace cache une grande variété de risques géologiques. Les seuls témoignages historiques d’une activité éruptive datent de 1820 et relatent une éruption de faible ampleur avec seulement quelques avalanches de débris ce qui est bien peu pour caractériser un comportement de plusieurs centaines de milliers d’années. En revanche, les dépôts produits depuis la dernière glaciation, soit environ 10 000 ans, sont particulièrement bien conservés dans cette région et montrent qu’il faudra s’attendre, dans le futur, à des manifestations volcaniques beaucoup plus importantes. En 1995, Hoblitt et Al ont publié dans la revue de l’USGS un recensement des différentes manifestations du volcan au cours des 10 000 dernières années. Cette étude fait état de 11 éruptions ayant produit des retombées de cendres et de lapilli dont la dernière remonte à 2500 ans, de plusieurs coulées pyroclastiques et de nombreux lahars alimentés par la fonte soudaine des glaciers.

Le parc national du Mont Rainier entourant le volcan est le troisième plus grand des Etats-Unis et possède plus de 40 glaciers peu affectés par le réchauffement climatique. Cette particularité est liée à l’altitude élevée du volcan qui se dresse tel une barrière naturelle devant les courants océaniques humides venant de l’ouest. Il tombe de cette façon plus de 16 mètres de neige par an en moyenne dans cette zone, alimentant le risque majeur que représente le Mont Rainier : les coulées de boues. La plus importante coulée des 10 000 dernières années date de 5600 ans et est connue sous le nom de lahar d'Osceola. Cette coulée a couvert une surface de 550 km² sur lesquels beaucoup de villages ainsi qu’une partie de la banlieue de Seattle se trouvent aujourd’hui construits. L’origine de ce lahar aurait pour origine la déstabilisation et l’effondrement du sommet du volcan, faisant baisser de 500 m son altitude estimée alors à 4900m.

Il n’y a pas actuellement de menace d’éruption mais le fort aléas qui pèse sur cette région le classe parmi les volcans les plus dangereux de la planète et troisième des Etats-Unis derrière le Kilauea et le Mont St-Helens. Pour cela, le volcan est surveillé en permanence afin de prévenir un événement et d’organiser l'évacuation des vallée en cas de catastrophe.

Gros merci a Tethys ......- Publié dans : Amérique du nord

  

Alors voici un peu d'info de la provenace du grand noir prochain...en ameriques... a suivre... HugMy

Publié dans Les flash de l'heure

Commenter cet article